L’UCLouvain se prépare à une année académique émaillée de grands défis et de projets

L’université va tenter de répondre à plusieurs enjeux primordiaux.
L’université va tenter de répondre à plusieurs enjeux primordiaux. - BelgaImage

Il a notamment pointé la formation de jeunes appelés à vivre dans un monde en transition climatique, la réflexion sur les expériences d’apprentissage multiples, le «momentum» actuel propice à repenser le rythme de l’année académique, et les interactions croissantes de l’Université avec de nombreux partenaires.

À ce sujet, Jean Hilgers a notamment rappelé le projet de fusion entre l’UCLouvain et l’Université Saint-Louis - Bruxelles: les équipes administratives des deux universités préparent cette fusion pour être prêtes en septembre 2023, espérant que le feu vert décrétal sera donné à temps. Le président du conseil d’administration de l’UCLouvain a également précisé que l’Université entendait se développer en Hainaut, et plus particulièrement à Charleroi où l’Université souhaite s’implanter dans le haut de la Ville. «En agissant en complémentarité et non en concurrence avec les acteurs locaux, et avec la volonté de s’intégrer aux écosystèmes existants», a précisé Jean Hilgers lundi soir.

L’UCLouvain a également concrétisé en 2022 un plan de collaboration avec la province du Brabant wallon, au travers du plan BW2030, dont l’objectif est de maintenir et amplifier le rôle moteur du Brabant wallon pour l’économie de la Wallonie, dans le domaine de la recherche.

De grands projets sont également en marche pour le site de Woluwe. «Il y a un an quasi jour pour jour a débuté le chantier de l’Institut de Psychiatrie intégré qui va rassembler sous un même toit les services de psychiatrie adulte de la Clinique Sanatia et de Saint-Luc, ainsi que les activités de psychiatrie infanto-juvénile de Saint-Luc. La mise en service du bâtiment est prévue fin 2023, a rappelé Jean Hilgers. Autre chantier officiellement inauguré le 15 juin, l’Institut Roi Albert II qui va réunir l’ensemble des activités oncologiques et hématologiques de Saint-Luc, tant adultes que pédiatriques- ce qui est assez unique - dans un même bâtiment. De ce côté-là, on attend la fin du chantier pour début 2024. Dans les coulisses, c’est un autre projet qui est en cours de préparation: celui de la construction d’une grande nouvelle tour d’hospitalisation et de la rénovation du socle dit ’médicotechnique’ de la tour actuelle. Il s’agit grosso modo des 4 niveaux inférieurs de l’hôpital actuel qui seront en grande partie conservés - mais transformés - dans le Saint-Luc du futur, qui sera aussi celui de la reconstruction / rénovation des cliniques».

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'actu du BW