«Magique», «Incroyable»: Coldplay a mis le public belge dans sa poche

«Magique», «Incroyable»: Coldplay a mis le public belge dans sa poche
Dominique Duchesnes / Le Soir

Quelque 55.000 personnes y étaient présentes vendredi et ont pu vivre une soirée «son et lumière» lors de laquelle ils en ont pris plein la vue dans une ambiance folle. Idem pour le samedi, avec un public tout aussi conquis. Le groupe remet cela ce lundi et ce mardi.

Coldplay, dont le dernier passage dans la capitale remontait à juin 2017, donnera donc au total quatre concerts à guichets fermés au stade Roi Baudouin, dans le cadre de sa tournée mondiale (de 73 shows) «Music of the Spheres World Tour», référence au dernier album «Music of the Spheres» sorti le 15 octobre. Environ 220.000 personnes sont attendues au total à Bruxelles d’ici à mardi soir. Du jamais vu en Belgique pour des shows en plein air d’un seul et même groupe.

Pour le premier de ces spectacles, Chris Martin et ses compères ont interprété tous leurs plus grands tubes (Higher Power, Paradise, The Scientist, Viva la Vida, Yellow, Clocks, My Universe, A Sky Full of Stars, Fix You, etc.). Pour l’un d’eux, après avoir pratiqué quelques mots rudimentaires de néerlandais, le leader de Coldplay s’est même essayé à une chanson entière en flamand! Il n’a pas manqué de s’adresser au public belge pour le mettre dans sa poche, faisant référence au passage du groupe à ses débuts au festival Werchter en 2000 ou en faisant un clin d’oeil à Stromae, un artiste de Chris Martin classe « dans son Top 3 ».

Arc-en-ciel de couleurs

Aux nombreuses chansons d’un concert de plus de deux heures s’ajoutaient les nombreux effets visuels avec des feux d’artifice par moments et surtout des bracelets munis de LED que portaient tous les spectateurs et qui illuminaient tout le stade d’un arc-en-ciel de couleurs.

Des bracelets compostables et que le groupe britannique tenait à récupérer à l’issue du concert, lui qui a misé sur une tournée «éco-responsable» avec des confettis biodégradables, des éco-gobelets et des besoins en énergie presque entièrement alimentés grâce à des panneaux solaires, une batterie portable et à un plancher cinétique. Coldplay et les organisateurs des concerts avaient en outre invité les fans à se rendre en transports en commun sur place plutôt que de prendre la voiture. Des trains supplémentaires ont été affrétés, la Stib a renforcé son offre, notamment de métros, les quatre soirs de concert et un parking vélo spécial a été mis en place.

Incroyable et émouvant

« Sans doute le concert le plus incroyable, le plus puissant, le plus émouvant, le plus magnétique auquel j’ai eu la chance d’assister. Les larmes aux yeux du début à la fin tellement c’était magique, tellement l’osmose avec le public était parfaite, tellement le jeu de lumières était à couper le souffle, tellement leurs mélodies sont sublimes », commente Sophie, de Bruxelles.

Quelques minutes avant le concert, il n’y avait d’ailleurs que très peu d’embarras de circulation sur le ring de Bruxelles ou à proximité du stade.

Après les quatre dates prévues en Belgique, Coldplay quittera l’Europe continentale et poursuivra au Royaume-Uni sa tournée mondiale, entamée au mois de mars.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en CULTURE