400.000 euros pour soutenir l’entrepreneuriat social et démocratique à Bruxelles

Barbara Trachte.
Barbara Trachte. - E. G.

Objectif : contribuer à la transition de l’économie bruxelloise pour faire évoluer les entreprises vers plus de valeur ajoutée sociale et environnementale, mais aussi développer des emplois durables et de qualité valorisant les compétences des Bruxellois, a indiqué mercredi la secrétaire d’État à la Transition économique Barbara Trachte (Ecolo).

Selon celle-ci, la « Shifting Economy « - la stratégie de transition économique bruxelloise – a plusieurs objectifs : aligner les objectifs économiques sur les objectifs sociaux et climatiques de la Région et faire de cette réorientation un catalyseur d’opportunités économiques et de création d’emplois de qualité, durables et non délocalisables.

Le nouvel « appel à projets innovants portés par des entreprises sociales et démocratiques 2022 » s’inscrit dans cette dynamique. Il vise à soutenir les entreprises sociales et démocratiques, c’est-à-dire des entreprises qui combinent projet économique, finalité sociale et mode de fonctionnement démocratique.

« Les entreprises sociales et démocratiques placent l’humain au cœur de leur modèle économique, pratiquent une tension salariale modérée, permettent à toutes les parties prenantes (travailleurs, clients, fournisseurs) de participer aux décisions de l’entreprise, réinvestissent les bénéfices dans leur projet et valorisent des modes de production et de consommation durables », a précisé Barbara Trachte, dans un communiqué.

Ouvert jusqu’au 25 juillet, l’appel vise trois types de projets   :

Starters   : des projets entrepreneuriaux innovants en entrepreneuriat social et démocratique qui ont un potentiel économique pour la Région

Scale-up   : des projets d’entreprises sociales et démocratiques qui ont l’ambition de croître à l’échelle régionale, nationale ou européenne, sur base d’un produit existant ou du développement d’une nouvelle activité

Des projets qui favorisent les collaborations entre acteurs de l’économie sociale et acteurs de l’économie classique. Les projets sélectionnés peuvent recevoir une aide jusqu’à 80.000 euros.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES