Schaerbeek demande une enquête dans les départements de l’échevin De Herde

Haddioui et De Herde.
Haddioui et De Herde. - E.G./A.L.

L’origine de l’enquête, elle provient de la plainte déposée par l’échevine Sihame Haddioui (Ecolo) pour atteinte à la pudeur et propos sexistes de son collègue échevin Michel De Herde (DéFI). Elle va être menée par Cohezio, pour déterminer si l’échevin a eu des comportements inappropriés envers le personnel de ses départements, apprennent nos confrères de la RTBF.

Pas une mince affaire : le département de l’instruction publique est composé de plus de 1.000 personnes. Les conclusions de Cohezio ne sont ainsi pas attendues avant la fin de 2022.

« L’enquête sur les risques psychosociaux confiée à Cohezio me semble juridiquement bancale. Pour le reste, je suis persuadé que seuls d’éventuels faux témoignages pourraient sortir. », a commenté Michel De Herde auprès de la RTBF.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Schaerbeek (Bruxelles-Capitale)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES