Ils passaient de la drogue à la prison de Lantin: des peines de 3 ans requises

Un trafic à la prison de Lantin.
Un trafic à la prison de Lantin. - TVA

Les deux prévenus avaient instauré un système qui leur permettait d’introduire des produits illégaux en les dissimulant dans la doublure de vêtements.

Les faits reprochés aux prévenus avaient été révélés en 2020, durant la première période de confinement. Des gardiens de prison avaient découvert des sachets contenant des produits stupéfiants dissimulés dans la doublure de vêtements apportés par une jeune fille mineure d’âge lors d’une visite à la prison de Lantin.

La jeune fille était la fille de l’ex-compagne du détenu, un habitant de Philippeville âgé de 44 ans. Ce détenu avait instauré ce système de trafic de produits stupéfiants avec un complice, qui avait été incarcéré avec lui dans la même cellule, puis avait été libéré. L’argent de la vente des produits stupéfiants devait être versé sur un compte avant la livraison en prison.

Le principal prévenu purge une peine de prison pour des faits de vols avec violences jusqu’en 2030. Le parquet général a souligné son état de récidive et a requis une peine de 3 ans de prison supplémentaire. Le complice, jugé par défaut, encourt la même peine de 3 ans.

L’avocat du principal prévenu a sollicité une peine plus indulgente.

L’arrêt sera prononcé le 6 septembre.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers liégeois