Les employés du site bruxellois de Lantmännen Unibake reprendront le travail vendredi

La grève a commencé la semaine dernière lorsque l’équipe de nuit a spontanément arrêté le travail.
La grève a commencé la semaine dernière lorsque l’équipe de nuit a spontanément arrêté le travail. - Photo News

Mercredi, les travailleurs du site de Londerzeel ont également mis fin au mouvement social, après la décision de maintien des 23 emplois menacés.

La grève a commencé la semaine dernière lorsque l’équipe de nuit a spontanément arrêté le travail. Fin janvier, la direction a annoncé son intention de fermer la boulangerie de Bruxelles au début de 2023 et de réorganiser le site de Londerzeel. Au total, 69 emplois étaient menacés, 23 à Londerzeel et 46 à Bruxelles. Environ 230 personnes travaillent actuellement sur les deux sites.

Le mouvement social a éclaté en raison du mécontentement suscité par les négociations sur la restructuration.

Une nouvelle réunion du personnel jeudi matin a abouti à un accord pour les travailleurs de Bruxelles, indiquent les représentants syndicaux. Des accords auraient été conclus sur une prime d’ancienneté pour le personnel concerné et une incitation financière pour ceux qui seront transférés de Bruxelles à Londerzeel.

Mercredi prochain, les syndicats et la direction se rencontreront à nouveau.

En plus de ces deux sites, l’entreprise en détient un troisième à Mouscron. La restructuration n’y aura toutefois aucun impact.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES