Quarante mois de prison requis contre trois trafiquants de cocaïne

220 boulettes.
220 boulettes. - Illustration/Photonews

Tous trois ont également admis avoir déjà été condamnés aux Pays-Bas pour des infractions similaires.

Les deux hommes et la femme ont respectivement atterri à l’aéroport les 13, 20 et 27 mars, à chaque fois sur un vol en provenance de Curaçao. Le premier homme, âgé de 54 ans, avait avalé 74 boulettes, soit 1,57 kilo de cocaïne. D’après ses dires, le quinquagénaire, sans source de revenu, avait accepté l’offre d’un recruteur qui lui avait promis 4.000 euros.

La femme a passé en fraude 47 boulettes, dont certaines avaient été ingérées et d’autres insérées par voie vaginale. Elle a également déclaré qu’elle avait agi par nécessité financière.

Le second homme, un sexagénaire, avait avalé 99 boulettes, pour un total de 1,34 kilo de cocaïne. Il a déclaré avoir de lourdes dettes et avoir promis à ses clients de les payer. Une compensation de 3.000 euros lui avait été promise.

Tous trois ont également admis avoir commis des infractions similaires par le passé, ce qui a conduit le parquet à requérir 40 mois d’emprisonnement à leur encontre. La défense a demandé que cette peine soit limitée aux 36 mois d’emprisonnement habituellement infligés aux trafiquants de drogue.

Jugement le 29 juin.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers