Un mouvement citoyen s’oppose au projet d’étang de baignade à Neerpede

De nombreux riverains sont contre le projet.
De nombreux riverains sont contre le projet. - A.L.

Le projet, mené par la Région bruxelloise et Beliris, transformera ce site naturel en «une zone récréative nuisible à la faune, la flore et la quiétude», déplore-t-il.

« Sauvegardons Neerpede » dénonce le développement d’une activité qui drainera une foule trop importante pour la préservation d’un tel espace vert, la zone bordant l’étang choisi pour la baignade étant répertoriée comme « à valeur biologique importante ». « La présence de 255 baigneurs simultanément ainsi que de toutes les personnes qui s’accumuleront aux abords de l’étang pour profiter d’une aire de repos apporteront immanquablement des nuisances au site tout entier », pointe en outre le mouvement citoyen.

Il énumère notamment le dérangement des animaux, le piétinement des pelouses, les déchets, la pollution sonore et celle de l’eau.

« Même s’il est incontestable que les Bruxellois ont besoin de zones récréatives et de se rafraichir, le faire au détriment de la nature est un non-sens, à une époque où l’importance de celle-ci n’est plus à démontrer », souligne encore « Sauvegardons Neerpede », qui rappelle par ailleurs qu’Anderlecht possède une piscine intérieure classique au Céria et participe aux souhaits de fournir des piscines en plein air aux habitants.

Le collectif de citoyens relève néanmoins les éléments positifs du projet de la Région, dont la naturalisation des berges, la création d’une roselière, ainsi que les zones récréatives et sportives sous le pont du ring, qui n’auront pas d’impact négatif sur la biodiversité vu leur localisation.

Il demande enfin que le projet initial soit modifié, et que soient supprimés l’étang de baignade et l’occupation massive du site. Sa pétition a obtenu, à ce jour, plus de 3.250 signatures.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Anderlecht (Bruxelles-Capitale)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES