Bruxelles: 3 des 5 accusés reconnus coupables du meurtre de Michal Lenard

Michel Lenard, la victime.
Michel Lenard, la victime. - D.R.

Le jury a déclaré les deux autres accusés coupables de coups et blessures volontaires sur la victime, qui ont entraîné la mort sans intention de la donner, mais avec préméditation. Michal Lenard, un ressortissant polonais de 22 ans, a été passé à tabac par quatre hommes encagoulés et armés, la nuit du 30 au 31 mars 2019, chez lui, à Ixelles.

Les jurés ont estimé que Damian Werengowski, qui niait toute implication dans l’expédition punitive, était «le quatrième homme qui, le soir des faits, a pénétré dans l’appartement où résidait Michal Lenard». Ils ont reconnu Patryk Wisniewski comme l’auteur du meurtre, lui qui était en aveu d’avoir porté les coups de couteau mortels, et ont reconnu Konrad Puchalski et Damian Werengowski comme les co-auteurs du meurtre, pour avoir «permis ou favorisé la commission» de celui-ci.

Sadowski coupable

Les jurés ont par contre considéré, suivant la thèse de Me Morgan Bonneure, que Krysztof Sadowski n’était pas co-auteur du crime, mais coupable de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

S’ils n’ont pas retenu de préméditation dans le chef des trois auteurs du meurtre, les jurés l’ont par contre retenue à l’encontre de Krysztof Sadowski.

Quant à Jaroslaw Poplawski, qui niait toute implication, les jurés ont considéré qu’il était le commanditaire de l’expédition punitive «visant à donner une correction à Michal Lenard». Mais ils ont conclu qu’il n’a pas souhaité la mort de la victime. Ils l’ont donc reconnu coupable de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, avec préméditation.

Le 31 mars 2019 vers 01h00, Michal Lenard, un ressortissant polonais de 22 ans, a été poignardé à mort devant sa famille. Des hommes encagoulés et armés, notamment d’un maillet et d’un couteau, se sont présentés chez lui, au domicile de sa mère, rue Maes à Ixelles. Les assaillants ont molesté la victime devant sa maman, sa compagne et la fille de cette dernière, âgée de trois ans. Il a reçu dix coups de couteau dont un a percé le péricarde et a provoqué sa mort.

Konrad Puchalski, Patryk Wisniewski, Krysztof Sadowski et Damian Werengowski étaient accusés d’être les auteurs de ce qui est qualifié d’expédition punitive mortelle. Les trois premiers étaient en aveu de la matérialité des faits, mais le quatrième contestait.

Quant à Jaroslaw Poplawski, il était accusé d’être le commanditaire, mais il contestait également. Selon l’enquête, il se serait vengé de Michal Lenard parce qu’il ne supportait pas qu’il entretienne une relation amoureuse avec son ex-compagne et mère de sa fille.

Le débat sur la peine se tiendra ce vendredi à 10h00.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)Ixelles (Bruxelles-Capitale)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers