«Si je ne parle pas néerlandais, c’est la faute du système scolaire wallon»

«Si je ne parle pas néerlandais, c’est la faute du système scolaire wallon»
Photonews

Le MR est en faveur d’un apprentissage obligatoire du néerlandais dans les écoles primaires francophones. Georges-Louis Bouchez s’exprimait dans les colonnes de Dag Allemaal pour réaffirmer ce souhait, en expliquant que s’il n’était pas un parfait bilingue, c’était à cause du système de l’enseignement wallon.

« Si cela ne tenait qu’à moi, le néerlandais deviendrait une deuxième langue obligatoire dès l’école primaire. Le bilinguisme devrait devenir la norme dans ce pays, la barrière linguistique est trop importante aujourd’hui », a-t-il indiqué. « Nous ne pouvons pas continuer à distribuer des diplômes à des élèves qui n’ont pas eu ne serait-ce qu’une seule leçon de néerlandais. »

Créer une circonscription fédérale unique

M. Bouchez a une nouvelle fois réaffirmer son souhait de créer une circonscription fédérale unique : « On pourrait arriver à un système où le Premier ministre devrait être élu dans la circonscription fédérale. Le candidat ayant obtenu le plus de voix au sein du plus grand parti formerait ensuite une coalition. Il faudrait en tout cas que cela soit impossible de devenir Premier ministre si vous n’êtes pas élu dans la circonscription. »

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique