Des caméras de surveillance à Virton : un pas de plus vers une meilleure sécurité

Les pictogrammes sont installés aux entrées de la ville.
Les pictogrammes sont installés aux entrées de la ville. - D.R.

Depuis 2016, une réflexion continue relative à l’instauration de caméras de surveillance sur la commune Virton a été menée par la Ville de Virton et la Zone de Police de Gaume.

Les objectifs poursuivis pour l’installation de ces caméras de surveillance étaient de lutter contre l’insécurité dans le centre-ville de Virton, de rendre au centre-ville et à la place Nestor Outer un aspect sécurisant et attractif, de suivre le mouvement initié dans d’autres communes voisines et éviter le déplacement de certaines formes de criminalité, d’établir une liste d’emplacements avec une estimation des besoins pour assurer une bonne couverture du centre-ville (12 caméras pour un budget global de +/- 300.000 euros HTVA).

Début 2020, suite à une réunion de travail, il y a eu la définition d’un premier projet de vidéosurveillance composé de quatre caméras dans le centre de Virton et du serveur, le centre étant  : Rue Charles Magnette, Rue du Curé et Place Nestor Outer. Il y a également eu la définition des modalités pratiques et la mise en place d’une procédure d’évaluation.

La vidéosurveillance publique a pour but de remplir quatre fonctions assez distinctes, à savoir  :

- La dissuasion, soit diminuer la délinquance et les incivilités.

- L’aide à l’élucidation, en apportant différentes preuves dans le cadre d’enquête judiciaires ou en permettant l’identification des auteurs d’actes répréhensibles.

- L’aide au déploiement et à la coordination des services policiers et de secours, notamment dans le cadre d’événement ou d’incidents.

- La diminution du sentiment d’insécurité, et dès lors la tranquillisation de la population et la réappropriation de certains lieux qui pourraient être évités en raison de la perception de leur dangerosité par la population.

La Loi sur la fonction de police et le RGPD donnent des balises bien précises afin de garantir au citoyen le respect de la vie privée :

- Les PC de consultation sont situés uniquement au poste de Virton et puis dans le futur commissariat zonal.

- Seuls les membres du personnel ZP Gaume préalablement autorisés nominativement ont accès aux données enregistrées.

- Les recherches effectuées doivent obligatoirement rencontrer des finalités de police administrative et/ou judiciaire comme prescrit par la Loi sur la Fonction de police.

- Le délai de conservation des images (un mois maximum sauf sur demande du Parquet). Le visionnage et l’extraction ou la collecte des données ne peut se faire que durant un mois à dater du premier enregistrement. Au-delà de ce délai, les données seront supprimées du serveur comme la Loi le prévoit.

- Un registre d’utilisation informatique est mis en place. Le registre mentionnera toujours la finalité de la recherche et le nom du MP qui effectue les recherches.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Virton (prov. de Luxembourg)Outer (c.f. Ninove)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en PROVINCE DE LUXEMBOURG