Huit ans requis pour une tentative d’assassinat à Fosses-la-Ville après un accrochage

Il avait menacé le conducteur avec une batte de base-ball.
Il avait menacé le conducteur avec une batte de base-ball. - D.R.

Le parquet de Namur a requis ce jeudi une peine de 8 ans de prison à l’encontre d’un prévenu accusé de tentative d’assassinat collectif, mais aussi de port d’armes prohibées, de dégradation d’immeuble et de menaces par geste ou emblème.

Les faits ont eu lieu le 11 octobre 2021 vers 22h20 à Fosses-la-Ville. Plus tôt dans la journée, un autre conducteur avait percuté celui du prévenu, endommageant son rétroviseur. Le prévenu, qui avait consommé de l’alcool et des médicaments, a vu rouge et a menacé le conducteur avec une batte de base-ball. Il a ensuite essayé de retrouver celui-ci. Une fois devant son domicile, il a tiré à quatre reprises sur le bâtiment, touchant la porte, la façade et une fenêtre. Intercepté, il était en possession de munitions, d’un couteau papillon, d’une matraque électrique et d’un couteau à lancer.

Jugement le 16 juin

Le conducteur et son épouse, dont l’habitation était visée par les coups de feu tirés, réclament respectivement 3.000 et 1.500 euros.

Le substitut Seminara requiert une peine de 8 ans de prison, estimant la préméditation et l’intention homicide établies.

Me Somers, conseil du prévenu, plaide une peine assortie d’un sursis probatoire. Jugement le 16 juin.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Namur (prov. de Namur)Fosses-la-Ville (prov. de Namur)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers