La rue Neuve retrouve son statut de numéro un devant la Porte de Namur

La rue Neuve animée.
La rue Neuve animée. - hub.brussels.

Les artères commerciales du centre-ville ont été indéniablement les plus touchées dans cette période de crise sanitaire. Elles ont subi de plein fouet l’absence de touristes, voire des navetteurs. Mais la vie a maintenant repris à Bruxelles et manifestement, les habitudes shopping aussi.

Ce samedi 30 avril dernier, un pic a même été observé avec plus de 70.000 piétons de passage au cours de la journée. Un chiffre supérieur, par exemple, à celui de la moyenne de janvier 2020, mois traditionnellement chargé en période de soldes.

« La fréquentation de la rue Neuve est un bon indicateur de la santé générale du centre-ville », explique Isabelle Grippa, CEO de hub.brussels. « Le fait qu’elle renoue avec les sommets, alors même que la fréquentation touristique n’est pas encore maximale est donc d’excellent augure pour l’ensemble des commerces et horeca du centre-ville »

Les indicateurs de flux piétons indiquent donc clairement une fréquentation en croissance ces 3 derniers mois et des chiffres de fréquentation au moins égaux à ceux d’avant la pandémie.

Barbara Trachte, secrétaire d’état à la Transition économique poursuit : « Ces données de fréquentation sont particulièrement encourageantes. Elles sont un indice que le centre-ville garde toute son attractivité commerciale après deux années terribles liées au Covid. Je me réjouis d’avance que cette tendance se répercute rapidement sur l’ensemble du tissu économique du centre-ville et notamment sur son Horeca ».

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Namur (prov. de Namur)Bruxelles (Bruxelles-Capitale)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES