Bruxelles-Ville veut interdire la mendicité avec des enfants

La Ville veut interdire la mendicité avec enfant.
La Ville veut interdire la mendicité avec enfant. - Belga

Il n’est pas rare de trouver des enfants aux côtés de mendiants. L’image a de quoi serrer le cœur. La Ville de Bruxelles entend bien mettre un terme à cette situation avec un règlement interdisant la mendicité avec des mineurs de moins de 16 ans.

Le texte sera proposé ce lundi au conseil communal. Le but n’est pas d’interdire la mendicité, affirme le règlement mais de « remédier à la situation de vulnérabilité des enfants instrumentalisés pour la mendicité et a donc une portée limitée ».

En cas d’infraction, l’amende administrative s’élèvera jusqu’à 350 euros. La sanction ne sera prononcée que s’il y a récidive dans les 24 mois.

Prévention

La Ville veut privilégier la médiation et la prévention avant la répression. Les policiers devront informer les mendiants en infraction de l’interdiction et de l’obligation scolaire pour les enfants de 5 à 18 ans.

Des garanties seront proposées pour sortir les enfants de la rue en semaine comme une place dans un de milieux d’accueil de la Ville qui prendra l’intégralité des frais d’accueil en charge (PFP et langes). La commune assure aussi l’inscription dans une ses écoles et la prise en charge intégrale des frais scolaires.

Selon l’ASBL Bravvo du 7 mars 2022, la présence d’enfants est importante et les interventions de la Bruciteam concernant la mendicité avec enfant sont en nette augmentation. Depuis janvier 2022, « Team Herscham de la police Bruxelles Capitale Ixelles a effectué 33 interventions au niveau de la zone piétonne et de la rue Neuve auprès des mendiants avec enfants », rapporte le règlement. « Certaines nuits, jusqu’à 70 personnes sont comptées à un même endroit, souvent avec de très jeunes enfants à même le sol », souligne le texte.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES