Depuis 15 jours, la basilique de Koekelberg est victime de vandalisme

Le bureau.
Le bureau. - Facebook

Fenêtres brisées, 35 pavés et 35 carreaux détruits, tags obscènes sur les façades… La basilique de Koekelberg est la cible d’actes de vandalisme depuis une quinzaine de jours, rapportent nos collègues de Bruzz. Les alentours ne sont pas épargnés, ils subissent également des dégradations suite aux rodéos urbains, les dérapages contrôlés et la consommation de drogue dans les buissons.

Facebook

Le week-end dernier, les vandales s’en sont pris également au bureau de Martine Motteux-Abeloos, la directrice générale de la Basilique. Heureusement personne n’était présent au moment des faits.

Actuellement, les auteurs ne sont pas identifiés mais la police et la directrice soupçonnent des gangs de jeunes car il s’agit de destruction sans vol. Dans le journal L’Avenir, Martine Motteux-Abeloos pense que les responsables sont des jeunes du quartier.

Facebook

Elle regrette également auprès de nos collègues le manque de réactivité de la part de la police. « Tout ce vandalisme gratuit dépasse largement les possibilités d’intervention de la Police. Il faudra bientôt faire appel aux services de sécurité privés ! », écrit-elle sur Facebook. Selon Bruzz, la zone de police de Bruxelles-Ouest envoie régulièrement des patrouilles sur le site. Une collaboration avec l’église, les gardes communautaires et les jeunes sera nécessaire pour résoudre le problème, a déclaré le porte-parole de la zone de police.

Facebook

Martine Motteux-Abeloos aura par ailleurs une réunion avec l’administration régionale et les bourgmestres de Koekelberg et Berchem-Sainte-Agathe au mois d’avril. Ils évoqueront plusieurs possibilités, dont la fermeture du site au public qui est actuellement accessible 24h/24 et 7j/7.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES