Trois ans avec sursis requis pour le viol de sa voisine handidapée mentale à Andenne

Les faits ont eu lieu en mai 2018.
Les faits ont eu lieu en mai 2018. - D.R./PHOTO PRETEXTE

Le parquet de Namur a requis ce vendredi devant le tribunal correctionnel une peine de trois ans de prison assortie d’un sursis probatoire à l’encontre d’un prévenu accusé d’attentat à la pudeur et de viol sur une personne vulnérable.

Les faits ont eu lieu à Andenne en mai 2018. Le prévenu, né en 1971, aurait d’abord montré des vidéos et des ouvrages à caractère pornographique à sa voisine handicapée mentale, âgée de 24 ans au moment des faits. Il l’a ensuite violée. Le rapport de l’unité de psychopathologie légale ne relève pas de déviance sexuelle ni de trouble psychopathologique dans le chef du prévenu et évoque un faible risque de récidive.

« Elle a été trahie par un ami »

Me Denis, le conseil de la jeune fille, de sa sœur et de ses parents, constitués parties civiles précise qu’elle n’était en rien demandeuse et qu’elle ne voulait pas de cette relation. «Le prévenu était le voisin, il ne pouvait ignorer qu’elle présentait un retard mental. Elle a été trahie par un ami et aujourd’hui, elle a peur de la vie sociale et ses proches constatent une régression de ses acquis. Elle ne sort plus, elle fait des cauchemars et est très stressée.»

Le substitut Beaudoin, qui requiert une peine de trois ans de prison assortie d’un sursis probatoire, rappelle que la victime a un quotient intellectuel de 52 et qu’elle a l’âge mental d’un enfant de 8 ans. «Dans ses précédentes déclarations, le prévenu n’avait jamais dit qu’elle demandait des baisers. Cet ami a dépassé les limites, alors que la victime lui faisait confiance.»

Me Dejaifve plaide une peine assortie d’un sursis probatoire pour ce qui excède la détention préventive de huit mois déjà effectuée pour son client. Jugement le 11 mars.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Namur (prov. de Namur)Andenne (prov. de Namur)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers