Anderlecht – CS Bruges: Van Crombrugge et Kompany jugent l’exclusion de Hoedt sévère

Vidéo
@News
@News

Le match entre les deux équipes en forme du moment s’est terminé mercredi par la victoire 0-2 du Cercle de Bruges à Anderlecht, réduit à dix à la suite de l’exclusion de Wesley Hoedt (25e). Après 24 journées en D1A, Anderlecht (42 points) reste quatrième tandis que le Cercle, qui a pris 21 points sur 24 sous la direction de Dominik Thalhammer, se hisse en 7e position (34 points).

Voici les réactions des Mauves après ce match. Nous les avons recueillies au micro de nos confrères d’Eleven Sport.

Hendrik Van Crombrugge (capitaine)

« Je pense que nous sommes tombés face à une équipe qui nous a rendu la vie difficile avec une grosse intensité. On a eu du mal à nous créer des occasions franches, même quand on avait de l’espace. On n’a pas été assez dangereux. Le fait de se retrouver vite à 10 nous a aussi coupé les jambes. Cette décision arbitrale est sévère. La première, à savoir le carton jaune, était logique. Mais le VAR est intervenu. Qu’à cela ne tienne, il ne faut pas s’inquiéter. On sort d’une belle série. Certes, elle s’arrête et il faut se remettre en question. Mais il ne faut pas non plus paniquer ».

Vincent Kompany (entraîneur)

« OK, on est à 10 après 25 minutes. Puis c’est une frappe des 30 mètres qui décide de la tournure du match. C’est décevant pour nous. La carte rouge ? Je ne vais pas trop en parler. Je suis déçu. Le dernier match à Malines, il y a une phase avec Benito Raman qui tombe en 1 contre 1 avec le gardien de but. Pour nous, c’est rouge, mais ce n’est pas donné par l’arbitre. En l’espace de trois jours, ça manque donc d’équilibre. Mais j’ai vu des jeunes joueurs se battre jusqu’à la dernière seconde. Ils se sont donnés à fond. Le résultat n’est pas là, mais on apprendra beaucoup de ce match. Pour Delcroix, qui revenait de blessure et restait sur quasiment un an sans match, j’espère que ce n’est pas trop grave ce qui lui est arrivé ».

Lior Refaelov

À l’instar de tous les Anderlechtois après cette première défaite depuis le 7 novembre, Lior Refaelov était déçu de l’issue de la rencontre face au Cercle. Forcément, la carte rouge était le tournant de la rencontre. « C’était très difficile après cela », reconnaît l’Israélien. « On est resté organisé et on n’a pas trop concédé d’occasions mais une superbe frappe a décidé de la rencontre. Sans doute que l’issue du match n’aurait pas été la même si on était resté à onze. »

Une exclusion suite à une intervention vidéo peu à l’avantage du RSCA ces dernières semaines. « Je ne sais pas pourquoi », s’interroge Refaelov. « Quand il y a une décision à prendre, c’est souvent contre nous. Aujourd’hui, ce n’est pas un exemple. Si la vidéo analyse la phase de jeu et pense que c’est rouge, je pense que c’est la bonne décision. »

Restait à savoir quel serait le bon résultat lors du choc de jeudi entre Bruges et l’Union ? « Pour le championnat, c’est sans doute mieux que Bruges gagne », avance l’ancien « Blauw en Zwart ».

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en SC Anderlecht