Coronavirus: l’Italie va alléger ses restrictions pour les voyageurs de l’UE

Coronavirus: l’Italie va alléger ses restrictions pour les voyageurs de l’UE
Belga

En vertu du décret signé par le ministre de la Santé Roberto Speranza mardi, le pass vaccinal sera suffisant, à partir du mois prochain, pour les voyageurs en provenance d’autres pays de l’UE.

Ce pass vaccinal, baptisé en Italie « pass sanitaire renforcé », s’obtient seulement avec un cycle vaccinal complet ou après guérison du Covid.

Les Vingt-Sept ont convenu mardi de mieux coordonner les règles applicables aux déplacements au sein de l’UE et d’éviter d’imposer des restrictions aux détenteurs d’un certificat sanitaire européen, comme certains pays l’ont fait face à l’émergence du variant Omicron.

Plusieurs pays, dont l’Italie, exigent que les voyageurs, même vaccinés contre le Covid-19, présentent des tests négatifs pour entrer sur leur territoire.

Le gouvernement italien, confronté à un rebond des contagions dû au variant Omicron, avait décidé fin décembre d’exiger à partir du 10 janvier le pass vaccinal dans les transports, les hôtels, les terrasses de restaurants, les foires et congrès ainsi que les piscines et salles de gym.

L’Italie « semble avoir atteint le pic » de la vague Omicron qui « est en train de redescendre », a affirmé lundi le coordinateur de la campagne de vaccination. Plus de 167.000 nouveaux cas de Covid ont été enregistrés mercredi en Italie, et 426 décès.

L’Italie a été le premier pays européen à être touché par le coronavirus au début de l’année 2020 et compte l’un des bilans les plus lourds, avec plus de 143.000 morts.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde