Nouvelle hausse sensible des absences dans les écoles catholiques

Nouvelle hausse sensible des absences dans les écoles catholiques
Isopix

Ainsi, dans l’enseignement fondamental (maternel et primaire), le taux moyen d’absences des enseignants est passé en une semaine de 14 à 21,4%. Dans le secondaire, la hausse est un peu moins sensible. 17,5% des enseignants y sont absents, contre 14% la semaine dernière, selon le SeGEC qui réalise chaque semaine un baromètre de l’absentéisme en interrogeant les écoles de son réseau.

Au niveau des élèves, pas moins de 28% des enfants inscrits dans le fondamental sont absents cette semaine, soit un doublement en sept jours. Dans le secondaire, le nombre d’élèves absents est passé sur la même période de 14,3 à 18,9%.

Le nombre de classes fermées dans l’enseignement catholique a bondi en une semaine, passant de 3,6 à 14,9%.

«On estime que, dans l’enseignement fondamental catholique, une centaine d’écoles et sans doute plus de 1.000 classes sont actuellement fermées. Au secondaire : sur un nombre total de l’ordre de 286 écoles, une douzaine d’écoles sont actuellement fermées», selon Etienne Michel, directeur du SeGEC.

Le baromètre montre également que près de 10% des directeurs sont actuellement absents, et même 25% des éducateurs.

Face à cette situation, le SeGEC réclame d’adapter les règles de quarantaine et de modifier les règles de fermeture des classes si la situation sanitaire le permet.

Il veut également un assouplissement des règles pour pouvoir remplacer plus rapidement les enseignants absents et suspendre temporairement les dispositions de contrôle des titres.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique