Enquête interne sur des policiers qui ont tabassé un riverain de Woluwe-St-Lambert

Un riverain.
Un riverain. - Photo d’illustration/Photonews

L’information est confirmée ce mardi par la porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de keere.

Des images de son interpellation ont circulé sur les réseaux sociaux et ont été notamment relayées par les médias RTL-TVI et La Dernière Heure. Un policier est vu en train de donner plusieurs coups de poing au jeune homme alors qu’il est au sol en position fœtale. Un autre agent semble lui avoir de plus asséné des coups de matraque au visage.

Sur RTL-TVI, le jeune homme a expliqué qu’il était sorti chercher sa copine, au moment où les heurts qui ont eu lieu en fin de manifestation se sont déplacés dans les quartiers résidentiels de Woluwe-Saint-Lambert. Il a par la suite voulu faire valoir qu’il était riverain et qu’il ne faisait pas partie des casseurs, mais un policier l’aurait alors menacé de le frapper s’il ne se taisait pas. Le jeune homme ne conteste pas sa neutralisation en tant que telle - le chaos ambiant portant à confusion -, mais bien la violence employée alors qu’il ne résistait pas. Il a notamment saigné sur le haut du front et en garde une cicatrice.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers