Des viols sur une personne vulnérable à Couvin: «Il a l’âge mental d’un enfant»

Les viols ont été commis entre janvier 2015 et mars 2016.
Les viols ont été commis entre janvier 2015 et mars 2016. - Photo News/PHOTO PRETEXTE

Une peine de trois ans de prison avec sursis probatoire a été prononcée ce mardi, par le tribunal correctionnel de Dinant, à l’encontre d’un homme de 67 ans poursuivi pour des viols commis entre janvier 2015 et mars 2016 à Couvin sur un homme de 25 ans présentant un retard mental.

Le prévenu estimait que les actes sexuels qu’il a pu avoir avec lui étaient consentis. «C’est quelqu’un de simple mais qui se débrouille très bien. Je me suis dit ‘pourquoi pas entre deux adultes?’», a expliqué le prévenu.

Selon un expert, le jeune homme n’était toutefois pas capable de consentir à une relation sexuelle. «D’après une expertise, il a l’âge mental d’un enfant», a souligné la partie civile.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Couvin (prov. de Namur)Dinant (prov. de Namur)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Faits divers