Saint-Josse: 300 personnes bénéficient encore du service d’aide alimentaire

Lancé en mars 2020.
Lancé en mars 2020. - D.R.

En mars 2020, la commune de Saint-Josse a lancé un service d’aide alimentaire pour répondre à l’urgence sociale durant la crise sanitaire. Au plus fort de la crise, l’aide fournie touchait 1.200 personnes dont une part importante d’enfants.

« Notre objectif était de répondre à une urgence vitale vu la fermeture des banques alimentaires pendant la crise. Nos équipes ont appris de nouveaux métiers et je les félicite pour leur implication », précise le bourgmestre Emir Kir.

À l’heure actuelle, 300 personnes continuent à bénéficier de ce service.

« Une formidable chaîne de solidarité s’est créée durant cette période de crise sanitaire avec un afflux de dons. Ce qui devait être temporaire aura duré presque deux ans. Aujourd’hui, avec la réouverture des banques alimentaires, une page se tourne avec un bilan dont nous pouvons être fiers », ajoute l’échevine Dorah Ilunga (PS), échevine des Affaires sociales.

Le président du CPAS Luc Frémal (PS) conclut : « À côté de l’aide alimentaire, notre force a été de proposer un accompagnement social rapproché et une possibilité de recouvrer ses droits pour de nombreux bénéficiaires. »

La dernière distribution se tiendra le mardi 22 mars à 17h00 et un accompagnement est prévu pour les 300 bénéficiaires.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Saint-Josse-ten-Noode (Bruxelles-Capitale)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES