«Comme si nous perdions notre fils pour la deuxième fois»

«Comme si nous perdions notre fils pour la deuxième fois»
Facebook

Wieber Ballegeer s’est tragiquement donné la mort le 1er janvier dernier. Âgé de 26 ans, le président de Groen Middelkerke n’a pas su gérer une rupture amoureuse, ainsi que la crise sanitaire du coronavirus. Afin de lui rendre hommage, ses parents ont placé le 20 décembre une statue dans les Warandeduinen. Le projet artistique représentait alors l’optimiste Wieber et ses pensées sombres.

Seulement voilà, l’œuvre d’art a disparu en à peine une semaine, déplorent les parents du défunt. Ses derniers lancent un appel à la personne qui aurait subtilisé la statuette : « Volé ? Ou pris sans méfiance ? Nous n’en avons aucune idée. Mais c’est comme si nous perdions notre fils pour la deuxième fois. Ce vol nous touche en plein cœur. Nous voudrions donc demander à celui qui l’a prise de le remettre également », déclarent Paul et Lud, auprès du Nieuwsblad.

« Quiconque sait où se trouverait la statuette peut toujours le faire via l’adresse e-mailmemberwieber@gmail.com », concluent-ils.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Middelkerke (Flandre occidentale)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Belgique