Le gouvernement valide l’extension du tarif jeunes Stib aux 12-24 non-étudiants

Pour les 12-24 ans.
Pour les 12-24 ans. - A.DC

Ceux-ci pourront donc également profiter du tarif de 12 euros par an à partir du 1er février au lieu de 499 euros. L’exécutif bruxellois souhaite ainsi rendre les transports publics plus accessibles.

Ce tarif jeunes fait partie des nombreux tarifs réduits que la Stib propose, en plus des réductions pour les seniors, les enfants, les personnes handicapées et les personnes à faible revenu.

Cette remise validée définitivement jeudi est égale à la remise accordée aux écoliers et aux étudiants. Entrée en vigueur en juillet 2021, cette dernière a été couronnée de succès : par rapport à 2019, 46 % d’abonnements supplémentaires ont été vendus. Le gouvernement bruxellois attend des résultats similaires pour les jeunes non-étudiants.

« Chaque jeune bruxellois doit pouvoir se déplacer dans notre région sans trop de difficultés ni de frais… J’espère que ce nouveau tarif jeunes pour les non-étudiants motivera nos jeunes à utiliser encore davantage les services de qualité offerts par notre réseau Stib », a affirmé le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS), dans un communiqué diffusé à l’issue de la réunion.

« Les habitudes qui se prennent jeune restent très longtemps. Avec la Stib, vous pouvez vous déplacer partout à Bruxelles. Elle vous donne la liberté et les moyens de découvrir la ville dans son ensemble, et pas seulement le quartier dans lequel vous avez grandi. Avec ce tarif considérablement réduit, nous veillons à ce que chaque jeune bruxellois puisse goûter à cette liberté », a ajouté la ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen).

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES