Anderlecht, première commune bruxelloise à faire le Click

Anderlecht fait le Click
Anderlecht fait le Click - Vincent Lorent

Le Click vise à encourager tout un chacun à jeter dans la poubelle adéquate tout contenant de nourriture ou de boisson issu de la consommation nomade ou tout déchet ramassé dans la rue. En scannant le code-barre du déchet, ou en prenant une photo au moyen de l’application, le geste citoyen est récompensé par de la monnaie virtuelle, des Cicular UCoins, qui pourront ensuite être échangés chez des commerçants locaux participant à l’action.

La commune inscrit résolument le projet dans sa politique de propreté publique et de lutte contre les déchets sauvages, et est convaincue que l’application motivera les citoyens à adopter le bon comportement. « Anderlecht a des objectifs ambitieux de propreté publique et le projet du Click est un outil très intéressant, ludique et innovant pour y parvenir. Cela va nous aider, surtout dans certaines zones plus difficiles à appréhender comme les abords des écoles ou autour du stade par exemple », souligne Allan Neuzy (Ecolo), échevin de la Propreté publique.

Le bourgmestre Fabrice Cumps (PS), quant à lui, apprécie l’opération, gagnante pour tous. «   Non seulement nous induisons un changement de comportement efficace et durable pour la propreté de notre commune, mais en plus nous stimulons l’économie locale en impliquant nos commerçants dans le projet   », signifie-t-il. Elke Roex (Vooruit), échevine du Commerce, se réjouit également de cette collaboration «   qui implique nos commerces locaux dans une démarche citoyenne   ».

Projet innovant, logistique adaptée

Fost Plus avec la commune d’Anderlecht et Bruxelles-Propreté, a adapté toute l’infrastructure de collecte des déchets pour les poubelles publiques. D’après les tests initiaux, environ 20 à 25 % du contenu des poubelles de rue se composent de PMC, des matériaux recyclables. Les déchets déposés dans les poubelles publiques seront alors collectés, puis feront l’objet d’un pré-tri, afin de récupérer un maximum de matériaux recyclables. Les PMC pré-triés suivent ensuite leur chemin habituel dans la chaîne de recyclage, avec les sacs bleus collectés à domicile. Cette nouvelle approche aux emballages consommés dans l’espace public s’inscrit dans le cadre de la stratégie de Fost Plus qui vise à doubler la quantité de PMC collectés en dehors du domicile entre 2018 et 2023.

Une application déjà bien adoptée

« À l’heure actuelle, en seulement 6 mois, près de 9.000 personnes ont déjà adopté l’application et nous avons déjà comptabilisé près de 20.000 Clicks. Nous sommes très satisfaits de voir que de plus en plus de gens adoptent le « dé-Click » : le bon réflexe de jeter les déchets à la poubelle et ainsi de diminuer les déchets sauvages. Cela répond aussi à l’ambition de Fost Plus qui est de s’assurer que chaque emballage jeté pourra être recyclé », s’exprime Steven Boussemaere, Director Innovation & Business Development chez Fost Plus.

Le projet du Click a été lancé dans 3 stations de la côte belge ainsi qu’à Anvers et à Namur. En outre, le Click a été mis en place lors d’événements ponctuels tels que les championnats du monde de cyclisme. L’objectif de Fost Plus est de déployer le Click sur l’ensemble du territoire belge et de générer un changement de comportement généralisé vis-à-vis des emballages hors du domicile et des déchets sauvages.

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES