Gwendy, la petite amie de Jürgen Conings, se confie (vidéo)

Gwendy, la petite amie de Jürgen Conings, se confie (vidéo)

Voilà maintenant sept mois que l’affaire Jurgen Conings s’est terminée. Pour rappel, après 35 jours de recherches intensives, le militaire avait été retrouvé mort dans le parc national de la Haute Campine. Pendant des semaines, les forces de l’ordre ont recherché le soldat en fuite. Il avait quitté la caserne militaire de Bourg-Léopold le lundi 17 mai 2021, emportant des armes avec lui. Le fugitif avait menacé de s’en prendre aux structures de l’État, à une mosquée et à plusieurs personnalités, dont le célèbre virologue Marc Van Ranst.

À l’époque, c’est sa petite amie Gwendy Przeniczka qui avait reçu une lettre « d’adieu » dans laquelle Jürgen Conings expliquait ses intentions. Devant les caméras de VTM, celle-ci est revenue sur ce moment particulièrement douloureux. « « Il y a des moments où tu pleures de tristesse. Parfois je suis un peu en colère et d’autres fois je recherche des réponses. Je passe par différentes phases. Chaque moment à quelque chose. Et à chaque fois j’essaie d’y trouver du sens et d’avancer (…) Les premières semaines après sa disparition, je me suis posée beaucoup de questions. Où est-il ? Que s’est-il passé ? J’ai eu beaucoup d’inquiétude », explique-t-elle.

Un reportage à revoir en vidéo :

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bourg-Léopold (prov. de Limbourg)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique