Officiel: quatre projets de Parcs nationaux sélectionnés, dont deux en Luxembourg!

Deux projets luxembourgeois ont été sélectionnés.
Deux projets luxembourgeois ont été sélectionnés. - Illustration / D.R.

Sur proposition de la Ministre de la Nature, Céline Tellier, et de la Ministre du Tourisme, Valérie De Bue, le Gouvernement de Wallonie a validé le choix des quatre projets qui bénéficieront d’une subvention pour concevoir un plan directeur et opérationnel dans le cadre de l’appel à projets «Parc National».

C’est une première étape : les porteurs des quatre projets ont maintenant jusqu’à octobre 2022 pour présenter le détail de leur projet qui sera à nouveau évalué par le jury. Sur base de cette nouvelle évaluation, le Gouvernement de Wallonie annoncera les deux parcs lauréats, en décembre 2022. Les deux autres candidats n’auront pas la reconnaissance de Parc national mais pourront mettre en œuvre une partie de leurs projets grâce à un budget dédié.

Dans le cadre de cette 1ère phase de l’appel à projet, le Gouvernement de Wallonie a validé la sélection des projets suivants : le projet de parc national Entre-Sambre-et-Meuse, celui de la Forêt d’Anlier, cleui des Hautes Fagnes et enfin de le projet de parc national Vallée de la Semois. Donc deux projets luxembourgeois sur les quatre retenus !

Nassonia recalé

Le Gouvernement de Wallonie a suivi les recommandations du comité d’évaluation chargé d’évaluer les 7 candidatures reçues le 1er novembre dernier. Les projets de Famenne-Ardenne, des Forêts de Brabant et du Massif de Saint-Hubert (Nassonia) n’accèdent pas à la phase 2 du processus. Du côté de Nassonia, qui comptait pourtant parmi les favoris, c’est la douche froide. Pour rappel, Nassonia s’était associé avec la Grande Forêt de Saint-Hubert pour un projet qui pourrait recouvrir 15.000 ha.

Céline Tellier commente: «Quel plaisir de constater l’enthousiasme sur le terrain pour la création de deux Parcs nationaux en Wallonie ! Les territoires candidats se sont mobilisés pour élaborer des projets de qualité, innovants et soutenus par les acteurs-clés de terrain. Je les en remercie chaleureusement. Les quatre projets retenus pour l’étape de sélection suivante ont démontré un potentiel majeur pour valoriser la nature exceptionnelle présente sur leur territoire. Qu’ils soient encouragés à poursuivre durant les prochains mois afin de concrétiser leurs ambitions au bénéfice de toute la Wallonie! »

Valérie De Bue est tout aussi enthousiaste : «Les quatre projets retenus s’inscrivent pleinement dans les objectifs de la Stratégie 2030 pour le Tourisme wallon. Ils proposent de développer quelque chose de nouveau en capitalisant les spécificités et les forces de chaque territoire. Je me réjouis de voir le développement de ces projets à la croisée de la Nature et du Tourisme, du développement économique et de la préservation des espaces naturels ».

Double objectif

Pour rappel, la création de ces deux parcs nationaux fait partie du Plan de relance de la Wallonie, et plus particulièrement des projets soutenus dans le cadre du Plan européen pour la reprise et la résilience. L’ensemble du projet bénéficie d’une enveloppe totale de 28 millions d’euros.

L’objectif du projet de création de parcs nationaux en Wallonie est double. Il tend en effet, par la valorisation des espaces naturels remarquables de Wallonie, à contribuer au développement de la biodiversité, tout en constituant une opportunité touristique et économique exceptionnelle.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en PROVINCE DE LUXEMBOURG