Un voleur qui a déjà passé 17 ans derrière les barreaux écope de 40 mois avec sursis

Il s’attaquait aux voitures stationnées à Brussels Airport.
Il s’attaquait aux voitures stationnées à Brussels Airport. - Illustration/C.R.

L’homme a été maintes fois condamné pour vols et a déjà passé 17 ans derrière les barreaux mais le tribunal a voulu lui donner une dernière chance.

L’intéressé combat une addiction aux drogues depuis des années et commet des vols pour pouvoir assurer sa consommation. Ce mode de vie l’a conduit plusieurs fois devant la justice où il a écopé de courtes peines. Après un énième séjour en prison, l’homme avait été libéré mais avait été de nouveau interpellé à la mi-2020. Il avait alors commis des vols dans plusieurs véhicules stationnés dans les parkings de Brussels Airport.

« J’étais sur le bon chemin. Je suis accompagné pour ma toxicomanie et j’avais trouvé un travail que j’ai perdu en raison de la crise du coronavirus. Je ne veux pas retourner en prison. J’ai déjà passé beaucoup de temps là-bas et la situation n’a fait qu’empirer ces dernières années », a-t-il déclaré.

Le tribunal a décidé d’accorder une dernière chance au prévenu en lui infligeant une peine de sursis probatoire. L’homme doit désormais veiller à avoir un emploi et à être aidé administrativement, socialement et psychologiquement.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Vilvorde (c.f. Vilvorde)Bruxelles (Bruxelles-Capitale)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers