Opération contre les trafiquants de drogues anderlechtois : 13 mandats d’arrêt !

Des perquis ont eu lieu.
Des perquis ont eu lieu. - E.G.

La zone de police Bruxelles Midi, en coopération avec d’autres zones de police bruxelloises et avec l’appui des unités spéciales de la police fédérale, a – pour rappel – effectué mercredi dernier, dès l’aube, un total de vingt-trois perquisitions dans le cadre d’un dossier relatif à des faits de vente de stupéfiants, en association. Principalement du côté de la cité du Perterbos et de la place Lemmens, à Anderlecht, pour démanteler la bande de trafiquants de drogues qui y opèrent sous la houlette du milieu marseillais !

Marseille…

A cette occasion, 9,230 kilos de cannabis, 435 grammes de cocaïne ainsi qu’une somme d’argent d’au moins 180.000 euros – dont 70.000 euros au même endroit ! – ont notamment été saisis et un total de vingt-sept personnes ont été privées de liberté. Un beau résultat que l’on doit au travail d’enquête réalisé en amont par la section drogues de la Recherche locale de la zone de police Bruxelles Midi.

« Treize de ces vingt-sept personnes privées de liberté ont été inculpées du chef de vente de stupéfiants, en association, et placées sous mandat d’arrêt par le juge d’instruction. La qualité de dirigeant d’une association a été retenue à l’encontre de deux inculpés. La chambre du conseil statuera sur le maintien de ces détentions préventives dans un délai de cinq jours », a indiqué ce vendredi Martin François, porte-parole du parquet de Bruxelles.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Anderlecht (Bruxelles-Capitale)Bruxelles (Bruxelles-Capitale)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers