Philippeville: les finales 2020 et 2021 de «Fais-moi un conte» ce week-end

Une des conteuses de l’édition 2012.
Une des conteuses de l’édition 2012. - CCP

La crise sanitaire a eu raison des deux dernières éditions du concours « Fais-moi un conte », conjointement mis sur pied par l’ASBL La Surizée et le Centre culturel de Philippeville. Qu’à cela ne tienne, les organisateurs proposeront ces vendredi et samedi, dès 20h, les finales des 26e et 27e éditions de ce rendez-vous habituellement organisé au sein de l’église de Surice. « Pour des raisons organisationnelles et logistiques, les finales des éditions 2020 et 2021 auront lieu à Philippeville, dans la salle du Centre culturel, où on espère accueillir entre 40 et 60 spectateurs », confie Thierry De Vriese, animateur du Centre culturel.

Un des finalistes de l’édition 2018.
Un des finalistes de l’édition 2018. - CCP

Les mesures sanitaires du moment seront d’application et toute personne de 16 ans et plus devra présenter à l’entrée le code QR de son Covid Safe Ticket, un test PCR de 48 heures ou antigénique de 24 heures.

Le droit d’entrée s’élève à 8 €, 4 € pour les étudiants et est gratuit pour les enfants. Les réservations sont souhaitées au 071/66.23.01 (info@culture-philippeville.be).

Cinq conteurs du coin

Vendredi, ce sont les finalistes du concours 2020, intitulé « itinERRANCEs », qui se produiront dès 20h. Parmi les six conteurs de la soirée venus parfois de loin, on note la présence de deux régionaux : Régine Vanstechelman, de Franchimont, et Nicole Van Bokestal, de Mariembourg.

La Mariembourgeoise Nicole Van Bokestal se produira vendredi.
La Mariembourgeoise Nicole Van Bokestal se produira vendredi. - D.R.

« Fragilités » sera le thème de la soirée de samedi qui réunira sept finalistes, dont Jocelyne Terwagne (Couvin), Sylvain Porpetelle (Fagnolle) et Nathalie Toussaint (Moustier-sur-Sambre).

Pour chaque finale, quatre prix seront attribués : celui du jury, de la qualité de la langue, de la Ville de Philippeville et du public.

M. Mauer, un des précédents finalistes.
M. Mauer, un des précédents finalistes. - CCP

« Le prix du jury, ce n’est pas rien, puisque les deux lauréats recevront chacun un chèque de 500 € », précise Thierry De Vriese.

J.-L. P.

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE LA PROVINCE DE NAMUR