Saint-Josse: une maison communale pour personnes sans abri depuis 1 an

La maison communale accueille des sans-abris
La maison communale accueille des sans-abris - D.R.

Depuis le 1er octobre 2020, 18 résidents sont passés à la maison communale pour personnes sans abri et 12 sont actuellement hébergés en permanence. Pour rappel, l’ouverture de cette structure s’inscrivait dans le cadre du Plan d’urgence sociale et de lutte contre l’isolement après la fin de la réquisition de l’auberge Chab.

Le bourgmestre Émir Kir, l’échevine Dorah Ilunga (PS), en charge des Affaires sociales, et Luc Frémal (PS), président du CPAS, avaient alors souhaité offrir une solution pérenne pour l’hébergement des personnes sans-abri à travers la création d’une Maison communale d’accueil sur le territoire.

« Avec l’arrivée du froid, cette structure communale offre un répit salutaire aux personnes vulnérables depuis plus d’un an. Notre souhait est de n’oublier personne et d’en faire plus en matière d’urgence sociale », déclare le bourgmestre Emir Kir.

Un suivi psychosocial est prévu et assuré par les services spécialisés « pour garantir un peu de stabilité à ce public très vulnérable et lui offrir la possibilité d’envisager d’autres perspectives », ajoute Dorah Ilunga.

« L’hébergement est le premier pas qui va permettre aux résidents de bénéficier d’une série d’aides et de services. Nous accompagnons ces personnes pour qu’elles puissent retrouver leur droit à l’aide sociale, à la formation, à l’emploi. Héberger pour aller vers une réinsertion dans la société, voici ce qui résume la philosophie de ce projet », conclut Luc Frémal.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Saint-Josse-ten-Noode (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES