Sami Akhbriche reconnu coupable du meurtre d’Oussama Ben Alla

Oussama Ben Alla, la victime.
Oussama Ben Alla, la victime. - DR.

Le jury de la cour d’assises de Bruxelles a déclaré, mercredi soir, l’accusé, Sami Akhbriche, coupable du meurtre d’Oussama Ben Alla. Ce dernier a été tué d’une balle dans la tête, le 27 mai 2015 à Ixelles. Son corps a ensuite été jeté dans le canal de Bruxelles, où il a été retrouvé une dizaine de jours plus tard.

Les jurés ont estimé que la culpabilité de Sami Akhbriche résultait d’un faisceau d’indices graves précis et concordants. Ils ont notamment tenu compte des aveux qui ont été formulés par Sami Akhbriche et les membres de sa famille, bien qu’ils se soient ensuite rétractés. « Leurs aveux, formulés le 7 avril 2020 devant les enquêteurs, puis le 8 avril 2020 devant la juge d’instruction, contiennent des détails et des ressentis personnels qui les rendent crédibles », ont conclu les jurés.

Le 29 mai 2015, la famille d’Oussama Ben Alla a signalé la disparition de celui-ci à la police. Il n’avait plus donné signe de vie depuis qu’il avait dit se rendre chez Sami Akhbriche, le 27 mai en soirée, à Ixelles. Le corps du disparu avait été retrouvé une dizaine de jours plus tard, le 12 juin, par un éclusier, dans le canal de Bruxelles à Leeuw-Saint-Pierre (Brabant flamand).

En mars 2020, un proche des Akhbriche a déclaré aux enquêteurs que Sami avait tué Oussama d’une balle dans la tête, au domicile familial, rue de la Tulipe à Ixelles, le soir du 27 mai 2015. La mère, les deux sœurs et le frère de Sami étaient présents, selon le témoin.

En avril 2020, l’accusé a avoué le crime. Mais il s’est rétracté quelques jours après. Les membres de sa famille ont également tous donné la même version des faits, concordante avec le récit du témoin clé, avant de se rétracter à leur tour.

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers