Bruxelles-Ville ajuste son budget 2021 à hauteur de 6 millions d’euros de déficit

Bruxelles-Ville ajuste son budget 2021 à hauteur de 6 millions d’euros de déficit
Belga

L’opposition MR, cdH et PTB a voté contre, mais, pour les deux premières formations citées, en critiquant davantage l’absence de mesures d’économies à l’ordinaire pour réduire les difficultés, que les efforts de la Ville pour aider la population et le secteur économique dans le contexte de la crise.

Selon le bourgmestre Philippe Close (PS), le budget ordinaire de l’année en cours affichait initialement un déficit de 12 millions d’euros. Il a été réduit à 6 millions d’euros tout en garantissant la continuité des services, via des reprises de provision et des économies partout où c’était possible, et essentiellement en fonctionnement.

Toujours d’après Philippe Close, l’impact global de la pandémie sur le budget post modifications budgétaires est estimé à près de 11 millions d’euros. Ce montant résulte à la fois des dépenses supplémentaires spécifiques liées au Covid (achat de masques, gel, financement d’un plan de relance, aides au secteur Horeca?) et de recettes en chute libre. « Nous avons octroyé des exonérations spécifiques de certaines taxes commerciales et nous avons également subi des pertes d’autres taxes liés à l’inactivité de certains secteurs. Le lockdown et la quasi-fermeture de la vie sociale durant de longues semaines ont eu un impact considérable sur les moyens fiscaux de la Ville », a-t-il expliqué.

Plus largement, le bourgmestre a souligné que la situation des finances publiques dans l’ensemble du pays était très difficile. Selon Belfius, les pertes de recettes fiscales encourues pour les communes bruxelloises pourraient se situer entre 9 et 16 millions d’euros en 2021 et entre 6 et 11,5 millions d’euros en 2022 à la suite du Covid, a-t-il ajouté.

Par rapport aux budgets initiaux, la détérioration des finances pour l’ensemble des communes bruxelloises se chiffre à près de 51 millions d’euros pour le résultat à l’exercice propre, selon un rapport de Bruxelles Pouvoirs Locaux (BPL) cité par M. Close.

« La situation est plus que critique et l’année à venir ne sera pas épargnée. Les charges qui sont reportées sur les pouvoirs locaux sont trop importantes. Le financement des pensions et des dépenses sociale est en péril. Nous sommes en attente de soutien du Fédéral et de la Région », a encore dit le bourgmestre.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES