Felice Mazzu: «Si on commence à faire les malins, ça peut nous retomber dessus»

Felice Mazzu: «Si on commence à faire les malins, ça peut nous retomber dessus»
Belga

L’Union Saint-Gilloise poursuit son début de saison de rêve et a infligé une correction à Ostende, en déplacement, ce dimanche (1-7). Grâce à ces trois points, les Bruxellois ont validé leur titre de champion d’automne, une récompense incroyable pour un club promu.

Mais malgré la joie liée à ce titre, Felice Mazzu a tenu à calmer le jeu et à ne pas s’emballer. « Si on commence à faire les malins, ça peut nous retomber dessus », a-t-il déclaré au micro d’Eleven Sports. « On avait parlé de ce petit objectif avant la rencontre et les joueurs ont fait un grand match. C’est juste honorifique mais fait du bien, c’est de l’énergie positive dans le club, pour les supporters, pour les joueurs, pour le staff. C’est un vrai boost mental. Mais ça s’arrête là. »

« J’avais demandé à mes joueurs avant le match si on était capable de supporters toute cette médiatisation autour de nous, le fait aussi que plusieurs joueurs soient déjà cités dans d’autres clubs… Je crois qu’ils ont répondu à mes questions sur le terrain et ont prouvé que oui on était capables de gérer tout cela. On peut encore s’améliorer », a conclu le coach de l’Union.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Ostende (Flandre occidentale)

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Union Saint Gilloise