La Zone de Police Bruxelles Nord déploie un plan de sécurité visant tous les usagers

Deux actions pour améliorer la sécurité routière.
Deux actions pour améliorer la sécurité routière. - D.R.

Depuis trois ans, PolBruno, la zone de police Bruxelles Nord (Schaerbeek, Evere et Saint-Josse), n’enregistre aucun décès dans un accident sur la route. Très fière, elle poursuit ses efforts pour améliorer la sécurité routière sur les trois communes. Ce jeudi, PolBruno a présenté son plan zonal de sécurité avec deux nouvelles actions : Axes Rouges et Usagers vulnérables.

« Depuis plusieurs années, la sécurité routière est une priorité pour la zone de police. L’objectif de ces projets, c’est de changer le comportement de tous les usagers de la route », a annoncé le commissaire Daniel De Hertog, chef de corps de la zone.

Les chiffres de verbalisation sont en constante augmentation depuis 2018. Sur les 8 premiers mois de 2021, la police a enregistré 73.498 infractions au code de la route, dont 47 % concernent des excès de vitesse et 25 % le mauvais stationnement. Le nombre d’accidents corporels a diminué en 2020. « Cela nous semblait imputable aux mesures sanitaires de restrictions mais nous voyons une stabilisation lors du 1er semestre 2021 », a commenté la commissaire Sabine Flamend.

Six Axes rouges

PolBruno constate une vitesse inadaptée sur certains axes malgré la présence d’usagé vulnérable et la Ville 30. De plus en plus de personnes utilisent un moyen de déplacement actif et le nombre d’accidents impliquant des cyclistes s’accroît. Enfin, de plus en plus souvent, l’usager faible est victime d’un accident et a une co-responsabilité.

Avec la deuxième édition d’Axes Rouges, la police s’attaque à la vitesse excessive sur six axes pendant sept semaines : avenue Léon Mahillon, rue Masui, avenue Cicéron, avenue des Anciens Combattants, rue des Coteaux et rue du Progrès. Il y aura entre autres une présence policière dissuasive, des contrôles des automobilistes, des mesures de la vitesse avec radars mobiles et Lidar et l’usage de smileys avec indication de la vitesse. Le slogan « Respecter la limitation de vitesse sauve des vies ! » sera mis en lumière sur le bord de la route.

« L’objectif est de rendre notre présence visible pour augmenter le risque subjectif d’être contrôlé », a précisé Werner De Coninck, directeur adjoint du service Circulation.

Pour Cécile Jodogne (DéFI), présidente du Collège de police et bourgmestre f.f. de Schaerbeek, « les résultats sont là. Il y a une diminution de la vitesse et il n’y a plus de décès. Le plan d’action est ambitieux, clair et cohérent ».

Tous ensemble

La mobilité est une affaire qui concerne tout le monde. Piétons, cyclistes et les nouveaux engins de déplacements sont de plus en plus nombreux. La police remarque que le nombre d’accidents avec blessés où la victime est un cycliste a augmenté de 29 % en 2020. Elle observe de plus que dans 40 % des accidents avec blessés impliquant un usager vulnérable, des comportements de ce dernier sont accidentogènes, ce qui implique une co-responsabilité.

À travers une approche ciblée, PolBruno va déterminer les lieux problématiques. Elle mènera ensuite des actions de prévention et de répressions afin de stimuler les comportements prudents et anticipatifs de tous les usagers de la route. Cela passera par une formation des policiers et une sensibilisation du citoyen. La phase 1 débutera en décembre et sera évaluée en novembre 2022 pour adapter les actions opérationnelles

« Il faut tirer les enseignements des actions pour être au plus près de la réalité », a insisté Emir Kir, bourgmestre de Saint-Josse.

Avec les formations déployées autour de l’attention aux usagers faibles, « ces enjeux ne sont plus seulement l’affaire de la direction Circulation, mais de tous les policiers sur le terrain » a fait valoir en conclusion Cécile Jodogne (DéFI), bourgmestre f.f. de Schaerbeek.

« Ces actions ne sont pas là pour ennuyer les usagers de la route mais pour les protéger et envoyer un signal fort. La sécurité routière est une priorité et on n’a pas l’intention de transiger là-dessus », a conclu Ridouane Chahid (PS), bourgmestre f.f. d’Evere.

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES