Neder-Over-Hembeek: la Stib va déposer une demande de permis pour le futur tram 10

Le tram ira jusqu’à Hembeek.
Le tram ira jusqu’à Hembeek. - D.C.

Cette nouvelle ligne, longue de cinq kilomètres et demi, devrait permettre de désenclaver plusieurs quartiers et offrir une meilleure connexion entre le nord et le sud de la Région, a annoncé la société de transports publics bruxelloise mercredi dans un communiqué.

«Ce projet de tram illustre comment l’application des principes de Good Move et l’investissement massif de la Région dans ses transports publics va réellement changer la vie des Bruxelloises et des Bruxellois. En plus du tracé du tram, le projet va permettre de créer des zones récréatives, des places, des plaines de jeux, des espaces verts? », explique la ministre régionale de la Mobilité, Elke Van den Brandt.

L’équipe en charge du projet est composée de la Ville de Bruxelles, Bruxelles Mobilité, Bruxelles Environnement, la Stib? mais aussi de commerçants, d’entreprises et de résidents locaux qui ont été invités à formuler commentaires et suggestions sur le projet au cours d’un processus de 18 mois. Les aménagements de la place du Zavelput sont notamment le résultat d’ateliers participatifs et d’une enquête en ligne, selon le CEO de la Stib, Brieuc de Meeûs.

Le service public en charge du développement urbanistique de la région bruxelloise, Urban Brussels, va maintenant analyser en profondeur la demande de permis d’urbanisme et fixer la date de l’enquête publique. Les premiers travaux liés aux impétrants, comme l’eau, sont prévus pour le printemps 2022. La pose des premières voies de tram est programmée pour l’automne prochain. La nouvelle ligne devrait être inaugurée en 2024.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Neder-over-Heembeek (c.f. Bruxelles)Bruxelles (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES