Bruxelles: jusqu’à six ans de prison pour des plantations de cannabis

Illustration.
Illustration. - VDN

Les prévenus détenaient cinq plantations de cannabis dans le Brabant flamand et à Bruxelles. La police avait ouvert une enquête en juin 2019, après la découverte de 286 plants de cannabis chez un couple à Zaventem. Les suspects avaient expliqué avoir été recrutés par un Albanais, identifié par la police comme étant B. T. Quelques mois plus tard, la police avait découvert une deuxième plantation de cannabis en lien avec B.T., cette fois à Wemmel.

Grâce aux enquêtes de téléphonie et aux observations de terrain, les enquêteurs avaient ensuite pu identifier l’ensemble du réseau constitué par B.T ainsi que deux nouvelles plantations, l’une à Schaerbeek et l’autre à Saint-Josse-ten-Noode. Le cannabis cultivé était destiné à la vente, après quoi les suspects allaient chercher de nouveaux plants aux Pays-Bas. Selon la police, B.T. agissait également comme intermédiaire entre différents revendeurs.

Le 19 novembre 2020, la police avait mené des perquisitions dans les deux plantations et au domicile de plusieurs suspects, dont l’un possédait également une troisième plantation chez lui.

B. T. a été condamné vendredi à six ans de prison, tandis que les neuf autres prévenus ont écopé de peines allant de six mois à cinq ans d’emprisonnement. Le tribunal a par ailleurs confisqué une somme de 1,6 million d’euros gagnée grâce aux plantations.

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers