70 nouveaux distributeurs automatiques à la Ville de Bruxelles

Le service Batopin.
Le service Batopin. - L.B.

Depuis 2020, les habitants de Neder-Over-Heembeek n’ont plus de distributeurs de banque. C’est ce constat qui a amené Patrick Bongo Tuasukama à interpeller la Ville de Bruxelles, afin de trouver des solutions pour les habitants.

« Les personnes âgées n’ont pas les moyens de faire facilement leurs transactions sur leur GSM. Cela augmente la fracture numérique. Quelles alternatives peuvent être explorées pour permettre le retour d’un distributeur, sachant que les banques ne sont pas forcément intéressées ? Quelles démarches ont été entreprises par la Ville ? Et Batopin (NDLR : nouveau service de distributeurs de banque neutres) peut-il être installé et sous quelles conditions ? », a-t-il interrogé.

Voici la réponse de Fabian Maingain : « Il est apparu que l’ensemble des opérateurs bancaires interrogés n’étaient plus prêts à investir dans l’installation d’un nouveau distributeur. Notre seule alternative était donc d’attendre la désignation d’un nouvel opérateur unique, à savoir Batopin. Nous avons rencontré Batopin mais les critères géographiques proposés étaient insuffisants par rapport à notre objectif de ville accessible à 10 minutes pour toutes et tous. Nous leur avons donc envoyé un plan pour plaider l’installation d’un distributeur dans chaque noyau commerçant et dans chaque quartier. »

L’échevin indique que le plan Batopin annonce au moins un distributeur par quartier, soit 70 dans les quartiers de la Ville de Bruxelles. Aucun lieu précis n’a encore été choisi du côté de Neder-Over-Heembeek.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)Neder-over-Heembeek (c.f. Bruxelles)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES