Ottignies-LLN: 1.200 élèves de l’Athénée Royal Paul Delvaux reprennent le distanciel

L’implantation de Lauzelle est concernée.
L’implantation de Lauzelle est concernée. - GSV.

Ce jeudi matin, les élèves de l’Athénée Royal Paul Delvaux à Ottignies, ont redécouvert une routine « Covid » qu’ils espéraient sans doute ne plus jamais vivre. Au lieu d’enfiler cartables, sac à dos et de courir pour arriver à l’heure en cours, ils ont ouvert l’écran de leur ordinateur. En raison d’un pic de contamination au Covid-19 parmi le corps enseignant et les élèves, la direction a pris la décision de revenir au distanciel ces jeudi et vendredi.

L’idée ? Casser la courbe des contaminations et se profiter de la semaine des congés de Toussaint pour essayer de reprendre un nouveau départ, en présentiel.

Dans un courrier envoyé aux parents d’élèves que nos confrères de TVCOM ont pu se procurer, la direction insiste sur le maintien des cours : «  Les classes ne sont pas fermées, on passe en distanciel. Les cours continuent. Tous les élèves restent en obligation scolaire sauf ceux qui sont sous certificat médical. »

Au total, près de 1.200 élèves, des implantations d’Ottignies et de Lauzelle, sont concernés par cette mesure, ce qui en fait la plus grosse fermeture d’école en Brabant wallon depuis les confinements.

Notre sélection vidéo
Aussi en L'actu du BW