Un Sambrevillois écope de 14 mois de prison pour un cambriolage à Saint-Trond

Il a volé un restaurant social à Saint-Trond.
Il a volé un restaurant social à Saint-Trond. - Belga

Un quinquagénaire de Sambreville, avec 50 condamnations pénales à son actif, a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Hasselt à 14 mois de prison et à une amende de 400 euros. Avec un comparse âgé de 41 ans originaire de Charleroi, il s’était introduit dans un restaurant social à Saint-Trond (Limbourg) pour y dérober un distributeur de billets pourvu d’un coffre-fort.

Le 26 octobre 2017, les deux hommes avaient foncé dans la vitrine du restaurant avec leur véhicule. Ensuite, ils avaient rampé à l’intérieur du bâtiment, mais l’un des deux cambrioleurs s’était gravement blessé en se déchirant le tendon d’Achille.

Après leurs méfaits, les voleurs s’étaient rendus dans un hôpital namurois. Avant cela, ils s’étaient débarrassés du coffre-fort en le jetant dans la Sambre et avaient prévu de revenir plus tard pour récupérer l’argent. Le montant du butin a été estimé à 2.000 euros.

Pour commettre le casse, le suspect de Sambreville avait loué une voiture auprès d’une société de location. La voiture n’a pas été payée ni rendue à cette société de location. Les malfrats lui étaient donc redevables de 7.420 € en guise de dommages et intérêts.

Le tribunal avait requis une peine de 24 mois de prison pour l’habitant de Sambreville, mais il a été tenu compte du fait que le délai raisonnable avait été dépassé. Le comparse du quinquagénaire a coopéré à l’enquête, si bien qu’il écope, lui, d’une peine de 100 heures de travail d’intérêt général, à défaut d’une peine de prison alternative de 8 mois.

BELGA

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers