Brussels Airport s’attend à accueillir 430.000 voyageurs pour les congés d’automne

Brussels Airport s’attend à accueillir 430.000 voyageurs pour les congés d’automne
Belga

Entre le vendredi 29 octobre et le dimanche 7 novembre inclus, l’aéroport bruxellois s’attend ainsi à voir défiler quatre fois plus de passagers qu’à la même période en 2020, soit 97.500 personnes. Si l’on est encore loin des 728.000 voyageurs de 2019, l’infrastructure reprend donc toutefois du poil de la bête.

Face à cette affluence, et dans le contexte de la crise du coronavirus, il est recommandé aux voyageurs de vérifier à l’avance les documents demandés dans le pays de leur destination et d’arriver à l’avance à l’aéroport. L’enregistrement peut en effet prendre plus de temps en raison du contrôle de ces documents à présenter. Par ailleurs, le port du masque reste obligatoire dans l’aéroport comme à l’intérieur de l’avion, rappelle Brussels Airport, qui recommande également « fortement » de se laver les mains régulièrement ou de les désinfecter avec du gel hydroalcoolique.

Au retour, il faudra en outre remplir le formulaire de localisation du passager (PLF) avant de fouler le sol belge. « Depuis peu, cette démarche doit obligatoirement être réalisée en ligne, le formulaire papier n’étant plus accepté », précise l’aéroport de Zaventem. Le code QR pourra être vérifié par la police fédérale à Brussels Airport.

Mais avant, les heureux vacanciers et vacancières iront se réchauffer sous les latitudes espagnoles, avec Malaga, Alicante, Valence et les îles Canaries comme destinations les plus populaires. Le Portugal (Lisbonne, Faro) et la Turquie (Antalya) sont également particulièrement prisés. L’Égypte et le Cap-Vert ont aussi rouvert leurs frontières aux touristes, qui répondent présents. Enfin, pour quelques jours de city-trip, les Belges se tournent plutôt vers les grandes villes européennes, Rome, Nice et Barcelone en tête.

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES