Pas de perte de pécule de vacances pour les personnes en chômage temporaire en 2021

Illustration
Illustration - Pixabay

« Le chômage temporaire n’est, en effet, pas un choix personnel et il entraîne une importante perte de revenus. Il aurait été inacceptable que les travailleurs subissent une deuxième fois une telle perte l’année suivante », souligne le syndicat chrétien, qui estime à 425.120 le nombre de personnes encore en chômage temporaire en 2021.

L’an dernier, il avait été décidé que les périodes de chômage temporaire dues à la crise du coronavirus seraient assimilées à des jours de travail effectif. Le Conseil national du travail a plaidé auprès du gouvernement pour qu’il reprenne la mesure cette année. « Dans le cadre des discussions budgétaires, le gouvernement a intégralement accédé à cette demande, et ce tant pour le simple pécule de vacances que pour le double pécule de vacances et le nombre de jours de vacances », poursuit la CSC.

Le gouvernement a dès lors décidé d’intervenir à hauteur de 154 millions d’euros dans ce surcoût pour l’Office national des Vacances annuelles. C’est aux partenaires sociaux de faire rapidement une proposition sur la répartition de cette somme, conclut le syndicat.

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique