Le Chicago Sky sacré champion WNBA pour la première fois de son histoire

Le Chicago Sky sacré champion WNBA pour la première fois de son histoire
AFP

Chicago Sky, coaché par James Wade, a battu une troisième fois le Phoenix Mercury de Diana Taurasi (16 pts) et Brittney Griner (28 pts) 80 à 74 devant 10.378 spectateurs à la Wintrust Arena, pour clore la série 3 victoires à 1.

Emmenée par une exceptionnelle Courtney Vandersloot (15 assists), sa meneuse, Chicago Sky était mené de 14 unités à la fin du 3e quart temps avant de refaire son retard dans la dernière ligne droite sous la coupe notamment de Candace Parker (16 pts) et d’Allie Quigley (26 pts, dont (5/10 à 3pts). Kahleah Cooper (ex-Castors Braine) a été élue MVP des Finals.

Chicago Sky avait ouvert la série en s’imposant à Phoenix (77-91) qui a égalisé ensuite (91-86). Les deux franchises ont rejoint alors Chicago où Sky l’a emporté à deux reprises 86-50 et, donc, 80-74 dimanche, pour succéder au palmarès à Seattle Storm, victorieux dans la bulle sanitaire en Floride l’été dernier.

Emma Meesseman (MVP des Finals 2019) et Kim Mestdagh avaient remporté le titre WNBA en 2019 avec Washington Mystics.

En raison de l’Euro en juin et des JO de Tokyo, il n’y avait pas de Belges (ni Emma Meesseman, ni Julie Allemand) cet été sur les parquets américains.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Chicago, IllinoisFloride
Aussi en NBA