Les terrasses temporaires autorisées sans permis jusqu’en janvier 2022 à Bruxelles

Les terrasses temporaires autorisées sans permis jusqu’en janvier 2022 à Bruxelles
Isopix

À titre exceptionnel, les exploitants de terrasses qui répondent aux normes de qualité peuvent toutefois demander une dérogation à la commune et maintenir leur terrasse jusque fin 2022, ont annoncé jeudi les secrétaires d’État à l’Urbanisme, Pascal Smet (Vooruit), et à la Transition économique, Barbara Trachte (Ecolo).

Dans la capitale, de nombreuses terrasses ont fait leur apparition un peu partout il y a quelques mois, à l’initiative de Pascal Smet et de Barbara Trachte. Cela a permis aux entrepreneurs de l’horeca de placer un équipement de ce type dans l’espace public entre le 1er avril et le 31 octobre sans avoir à obtenir un permis d’urbanisme, pour autant que la terrasse respecte quelques exigences de base.

Cette règle est à présent prolongée jusqu’au 15 janvier 2022.

«Un millier de ’terrasses corona’ ont permis cet été de faire vibrer notre ville, après une période difficile. Elles auraient dû être démantelées à la fin du mois pour n’être remontées qu’au printemps prochain. Mais la réaction des Bruxellois(e)s et des entrepreneurs horeca a été si positive que nous avons décidé aujourd’hui de prolonger la mesure, d’autant que nous ne sommes malheureusement pas encore tout à fait débarrassés du coronavirus, et que nous encourageons ce faisant les Bruxellois(e)s à se rencontrer malgré tout, dans des circonstances sécurisées», a commenté Pascal Smet.

Pour Barbara Trachte, la prolongation de cette mesure permettra aux établissements Horeca de continuer à exploiter leurs terrasses temporaires et d’ainsi «compenser quelque peu les difficultés auxquelles le secteur a été confronté ces derniers mois. Cette décision apporte une plus-value tant au niveau économique qu’au niveau de la convivialité dans notre Région».

La Fédération Horeca Bruxelles, qui a été impliqué de près depuis le début, a accueilli la mesure avec enthousiasme.

Les conditions d’installation d’une terrasse sans permis d’urbanisme restent inchangées, à l’exception du calendrier. Un passage libre d’au moins 1,5 mètre doit notamment être prévu.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES