Pédagogie et accompagnement dans la mise en oeuvre du Covid Safe Ticket à Saint-Josse

Une aide pour l’obtenir.
Une aide pour l’obtenir. - Belga

En effet, à la veille de son application, la commune souhaite accompagner au mieux les différents secteurs à travers une approche pédagogique et soutenante qui a déjà fait ses preuves lors de l’obligation du port du masque.

« Hier, nous avons rencontré le secteur Horeca avec l’échevin des Classes moyennes, Kadir Ozkonakci et les services de l’administration pour leur fournir des informations claires sur le Covid Safe Ticket. Nous avons pu constater que les questions étaient encore très nombreuses. Il en est de même avec le secteur sportif que nous avons fortement sensibilisé », détaille le bourgmestre Emir Kir. « Concrètement, l’administration est mobilisée pour fournir toute l’aide nécessaire. Cela va de la création et la distribution d’une signalétique indiquant l’obligation de présenter le CST, au téléchargement de l’application permettant de le contrôler, etc. Nous mettons tout en œuvre pour ne pas générer de tensions inutiles et favoriser une certaine fluidité puisque le CST s’invitera dans le quotidien des habitants et celui de l’administration. »

Il sera notamment nécessaire pour accéder au Musée Charlier, aux Bains de Saint-Josse, dans les salles de sport et dans les stades les jours de matches quand l’affluence dépasse les 200 personnes.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Saint-Josse-ten-Noode (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES