Bruxelles : 9,4kg de cannabis, 19.000€ en liquide, 89.000€ en cryptomonnaie saisis

Une fameuse saisie...
Une fameuse saisie... - D.R.

Une intervention d’une équipe de la Direction des interventions et du soutien opérationnel (INT) de la zone de police Bruxelles Capitale / Ixelles a donné lieu à une perquisition sur base d’un flagrant délit la soirée du lundi 11 octobre dans l’habitation d’un présumé dealer située à Bruxelles.

Cette perquisition a permis aux policiers de mettre la main sur pas moins de 19.000 euros, de 8,5 kg de cannabis répartis en 18 sacs, de dix savonnettes de résine de cannabis d’un poids total de 900 grammes ainsi que d’un portefeuille électronique (cryptomonnaie) d’une valeur de 89.000 dollars américains.

Le suspect, un homme de 40 ans déjà connu des services de police et faisant l’objet de mesures probatoires, détenait sur lui plus de 4.000 euros lors de son interpellation. Il avait caché les 15.000 euros restants - uniquement en coupures de 50 euros - dans un coffre-fort (5.000 euros), mais également dans une cache hautement sophistiquée dissimulée derrière une paroi de la salle de bain (10.000 euros).

Sur la tour de son ordinateur, une clé USB dont le service Regional Crim Computer Unit appelé en renfort a confirmé la déduction des enquêteurs dépêchés, à savoir être en présence d’un portefeuille détenant une somme importante en cryptomonnaie.

Précisons que l’essentiel des sacs de cannabis ont été retrouvés dans l’appartement occupé par sa compagne et leur nourrisson situé à l’étage du dessous, l’odeur dudit stupéfiant y étant très marquée.

Les policiers ont également procédé lors de leur perquisition à la saisie de matériel de confection et de conditionnement de substances stupéfiantes ainsi que du matériel informatique et de téléphonie (4 ordinateurs, une tablette, 7 GSM), d’une batte de baseball entourée de fil barbelée et d’un taser. Notons que plusieurs clés USB doivent encore être analysées.

Deux personnes ont été mises à la disposition du parquet de Bruxelles. Le juge d’instruction saisi a placé un des suspects sous mandat d’arrêt, l’autre a été relaxé. L’instruction suit son cours.

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers