SLFP Pompiers: «Une hausse inquiétante des agressions envers les pompiers»

Les agressions à la hausse.
Les agressions à la hausse. - Photo News

De 109 agressions – agressions verbales, agressions physiques et jets d’objets confondus – envers les hommes du feu dans les trois Régions du pays, 2015, on en est arrivé l’année dernière, en 2020, à 202 ! « La hausse des agressions se poursuit de façon inquiétante. Ils ont presque doublé en 5 ans », commente Éric Labourdette, président du SLFP Pompiers.

Dans le détail, Région par Région, il y a eu en 2020 : 157 agressions verbales dont 60 en Wallonie, 3 à Bruxelles et 94 en Flandre ; 29 agressions physiques dont 12 en Wallonie, 4 à Bruxelles et 13 en Flandre ; 16 jets d’objets dont 5 en Wallonie, 7 à Bruxelles et 4 en Flandre.

« La région Flamande détient le triste record du plus grand nombre d’agressions verbales et physiques. En 2020, ce sont les pompiers de la Région de Bruxelles-Capitale qui ont essuyé le plus grand nombre de jets d’objets en leur direction », relève Éric Labourdette.

Et de préciser d’où viennent ces chiffres inquiétants : « Ces données émanent des statistiques d’intervention des pompiers. Lors de chaque intervention pompier, un rapport d’intervention est rédigé. Dans ce rapport d’intervention, il est possible aux pompiers de signaler les 3 types d’agression mentionnées ci-dessus. Il s’agit de faits « auto-rapportés » par les pompiers en intervention. Cela ne signifie pas que ces faits fassent, de manière systématique, l’objet d’une plainte auprès des services de police. Par ailleurs, il est possible que certains faits soient commis contre des pompiers et qu’ils ne soient pas mentionnés dans le rapport d’intervention. Un même fait ne sera pas interprété, et donc enregistré, de la même manière en fonction des zones et/ou du pompier qui en a été victime ».

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers