Il transporte de la cocaïne à Bruxelles puisqu’il n’a pas trouvé d’or au Congo

Près de cinq kilos de cocaïne.
Près de cinq kilos de cocaïne. - Illustr./123RF

L’individu avait atterri à l’aéroport de Bruxelles le 9 juin sur un vol en provenance de Johannesbourg. La douane avait trouvé quatre paquets d’héroïne dans ses valises, pour un total de 4,8 kilogrammes et avec un taux de pureté de 57%. Le trentenaire avait immédiatement avoué le méfait et déclaré qu’on lui avait promis 5.000 euros pour effectuer le transport.

L’homme avait déjà été condamné à 18 mois de prison pour fraude informatique en 2016. Le parquet a donc requis cette fois 40 mois de réclusion.

La défense a plaidé une peine de 36 mois de prison, dont la moitié avec sursis. «Mon client sait qu’il a commis une faute, mais il avait besoin d’argent. Il est parti au Congo pour chercher de l’or, mais est tombé entre les mains d’une milice armée et y a été retenu pendant six mois. Il était complètement fauché quand il a reçu la proposition. Il a cependant immédiatement coopéré avec les enquêteurs», a raconté l’avocat.

La cour n’a éprouvé que peu de compassion à l’écoute de ce récit et a condamné le prévenu à 36 mois ferme.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers