Adrian Fernémont vainqueur du rallye de Wallonie: «C’était tendu, dur, long»

Adrian Fernémont, sous pression, a à nouveau tenu jusqu’au bout.
Adrian Fernémont, sous pression, a à nouveau tenu jusqu’au bout. - V.L.

On sentait dès les deux premières spéciales du vendredi soir sur la Citadelle de Namur que la bataille serait très intense entre les gros bras de cette 37e édition du rallye de Wallonie. Cela s’est confirmé tout au long de la journée de ce samedi, avec 13 spéciales au programme. Alors que le Luxembourgeois Grégoire Munster (Hyundai I20 R5) avait terminé le vendredi avec deux dixièmes d’avance sur Adrian Fernémont (Skoda Fabia Rally 2), l’Andennais signait un très beau premier passage dans la longue spéciale de Nettinne-Mohiville, avec 8,5 secondes d’avance sur Munster et 12,3 secondes sur Cédric Cherain (Skoda Fabia R5). De quoi prendre la tête des opérations au classement général. « Le samedi a bien débuté, avec trois spéciales gagnées en début de journée », commente Adrian Fernémont, qui allait ensuite être mis sous pression par ses deux adversaires. « La suite a été plus délicate, car Munster a été très rapide. Qui plus est, lors du premier passage dans la spéciale d’Eghezée, j’ai calé le moteur, ce qui a fait mal au moral. Cinq secondes s’envolaient d’un coup. En plus, j’ai connu des ratés moteur dans les trois dernières spéciales. »

« Tendu, dur, long »

Jusqu’au dernier kilomètre, la pression a donc été intense pour le duo de San Mazuin Racing, qui a tenu bon pour finalement s’imposer avec 5,4 secondes d’avance sur Munster et 17,7 sur Cherain. « C’était tendu à l’intérieur de l’auto. C’était dur, long, et nous avons été contents d’arriver au bout. » Munster n’a rien lâché après un début de rallye pas évident. « Mon choix de pneus hasardeux dans la première spéciale de ce samedi m’a coûté cher mais je me suis battu jusqu’au bout pour tenter de faire trébucher Adrian », déclare ce dernier. « Il a tenu bon, bravo à lui.» Après 2019, c’est donc une deuxième victoire pour Fernémont et Maillen au « Wallonie », dans leur rallye à domicile. « La bagarre a été aussi intense que lors de notre premier succès, contre Cherain », conclut Fernémont. «Et cette deuxième victoire, c’est aussi quelque chose ! D’autant qu’elle nous permet de prendre la tête du championnat de Belgique. »

Adrian Fernémont totalise en effet 81 points, contre 79 pour Ghislain De Mevius, qui ne participait pas à cette épreuve. Il reste trois rallyes cette saison, dont le Sezoens dans une semaine. Un rendez-vous où Fernémont ne sera pas présent.

Gaetan Istat

Bastien Rouard: «J’ai roulé trop calmement au matin»

Rouard et Poncelet dans la spéciale de Crupet.
Rouard et Poncelet dans la spéciale de Crupet. - V.L.

Derrière la bataille pour la victoire finale, l’ex-Cinacien et désormais Malonnois Bastien Rouard et son copilote Félicien Poncelet ont tracé leur route pour amener leur Ford Fiesta Rally 2 à la 5e place du classement du «Wallonie».

« Ce samedi matin, j’ai roulé vraiment calme, voire trop calme… Ma sortie de route lors de la deuxième spéciale des Boucles Chevrotines (ndlr : 1er août), où je m’étais cassé quatre côtes, a joué », confie Bastien Rouard. « On a pris des secondes dans la vue. Par la suite, nous avons haussé le rythme et on a essayé de se rapprocher. »

Mais le duo avait trop de retard sur le 4e classé De Cecco et trop d’avance sur le 6e Collard pour que sa position évolue. « On manque de kilomètres avec la voiture, mais celle-ci a été au top concernant la fiabilité. Et vu les écarts, on a pu tester différents réglages. Ce rallye de Wallonie aura été une réussite, au final. »

G.I.

Manu Bouts gagne en Critérium

Bouts et Burniat.
Bouts et Burniat. - V.L.

Thibaud Mazuin. Le Namurois, 13e du classement général sur sa Peugeot 208 Rally4, a vécu un beau week-end. « On a pris directement la tête dans les catégories Juniors et RC4, et on a tenu jusqu’au bout. »

Frédéric Hebette. Le pilote de Jallet (Citroën Saxo M1600) a fini à la 23e place au général. « Les sensations étaient plutôt bonnes », déclare-t-il. « On a bien commencé à la Citadelle vendredi, et samedi dans Mohiville, Natoye et Crupet. »

Manu Bouts. En compagnie de son co-pilote Guy Burniat et à bord de la BMW M3 E46, l’Eghezéen a remporté la catégorie Critérium de ce rallye, réalisant tous les scratchs.

G.I. et V.L.

Aussi en Sport régional