Tour de Lombardie: Roglic, Pogacar et Yates pour la victoire, Evenepoel en embuscade

Tour de Lombardie: Roglic, Pogacar et Yates pour la victoire, Evenepoel en embuscade
PhotoNews

Vainqueur successif du Tour d’Emilie et de Milan-Turin, Roglic s’élancera à Côme avec la pancarte de favori à la victoire dans cette 115e édition du Tour de Lombardie. Ce sera sa 4e participation dans le nord de l’Italie, lui qui a terminé 7e en 2019.

Même s’il n’a pas affiché le même niveau depuis sa victoire au Tour de France, Tadej Pogacar a des ambitions, à l’instar d’Adam Yates. Il faudra assurément surveiller Michael Woods, Thibaut Pinot, Vincenzo Nibali ou encore Alejandro Valverde et David Gaudu.

Comme à son habitude, l’équipe Deceuninck-Quick Step s’avance avec plusieurs atouts dans son jeu. Le Français Julian Alaphilippe, double champion du monde, a pris la 2e place de la course en 2017 et dispose des capacités d’explosivité pour briller dans la dernière bosse de la journée, le Colle Aperto (1,3 km à 7,2%), dont le sommet est placé à près de trois kilomètres de la ligne. Pour sa dernière de la saison, ’Loulou’ devra faire mieux qu’à Milan-Turin, où il n’a pas pu suivre les meilleurs dans le final. Malade après les Mondiaux, il a dû reprendre le rythme.

Mais le Wolfpack dispose également du Portugais Joao Almeida et de Remco Evenepoel. Le Belge, lourdement tombé dans la descente du Muro di Sormano en 2020, lors d’une édition avancée en août en raison de la pandémie, reste sur une victoire à la Coppa Bernocchi. «Ce sera une course compliquée, il faut de bonnes jambes pour l’emporter», a lancé Evenepoel. «Nous nous présentons avec trois leaders, il sera important d’être honnête l’un envers l’autre. Si je devais connaître une mauvaise journée, je le dirai. Les autres feront la même chose, j’ai confiance. Le but de l’équipe est de gagner.»

Le successeur de Fuglsang, qui a mis un terme à sa saison après une chute au Tour du Benelux, sera connu à Bergame après 239 kilomètres de course.

Aussi en Cyclisme